Transformer un stage en emploi

PUBLICITE

Introduction

Bonjour, je suis Vincent KADIO, et dans cet article, je vais te partager mes secrets pour passer d’un simple stage non rémunéré à un emploi (bien) payé.

Après ma formation scolaire, j’ai démarré ma carrière professionnelle en tant que bénévole sans salaire dans une micro-entreprise en création.

Au départ, j’étais un simple bénévole, qui voulait juste aider. Je n’espérais aucune compensation financière. Mais au fur et à mesure des 3 ans et demi passés dans cette entreprise, le DG a décidé de m’accorder une prime de transport de 25.000F, puis de 50.000F, puis de 100.000F et enfin de 150.000 FCFA au moment où je quittais cette entreprise.

Comment donc suis-je passé de bénévole sans salaire à salarié avec une rémunération assez confortable pour l’époque ?

Ce petit essai a pour but de te partager les leçons, techniques et méthodes que j’ai utilisées, et qui ont entrainé un résultat positif.

Il pourra te servir de source d’inspiration, et pourquoi pas produira aussi les mêmes résultats pour toi.
Voici la clé pour obtenir un emploi rémunéré.

135

La clé pour se faire rémunérer : devenir indispensable.

Très tôt je me suis rendu compte que la seule solution pour moi de passer de ma condition de bénévole à celle d’employé payé était de devenir indispensable pour l’entreprise. Si depuis des années tu passes de stage à stage sans jamais recevoir de contrat d’embauche, c’est que dans aucune de ces entreprises tu es devenu indispensable. Nous allons régler cela aujourd’hui.

Comment devenir indispensable ?

Ma petite expérience m’a permis de déceler 7 actions à mener pour devenir indispensable.

1- Avoir les informations

2- Venir tôt et partir tard

3- Faire comme si c’était l’entreprise de votre papa

4- Les  objectifs ne sont pas faits pour être atteints mais dépassés

5- Prendre ses responsabilités

6- Devenir une force de proposition

7- Mettre la pression à son patron

Je vais détailler maintenant toutes ces étapes.

1. Avoir les informations

Je n’irai pas jusqu’à dire que l’information c’est le pouvoir, mais c’est presque cela lorsque tu démarres en stage dans une entreprise.

Au départ on te donnera des taches très basiques, à la limite inutiles, juste pour que tu ne t’ennuies pas. Puis au fur et à mesure, tu recevras des dossiers un peu plus délicats, un peu plus sensibles..

Pour changer de statut, il te disposer d’informations stratégiques !

De quel genre d’informations est ce que je parle ?

Il y a 2 types d’informations que tu dois avoir :

a- Les informations du marché

b- Les informations concernant l’entreprise

1.a. Les informations du marché

Ton but en tant que stagiaire est d’être la personne la mieux informée du bureau. Tu dois connaitre le nom de tous les concurrents, leurs localisations géographiques, les actions et promotions qu’ils mènent en ce moment, le nom de leurs dirigeants, leur situation financière actuelle, etc.

Pour cela, tu dois lire les journaux, visiter leurs sites internet, passer dans leurs locaux prendre des prospectus sur leurs produits, etc.

Tu dois être la personne qui en sait le plus sur la concurrence. De sorte que tu sois invité aux réunions des embauchés (auxquelles ne sont jamais convié les stagiaires).

Comment participer aux réunions stratégiques (bien qu’étant stagiaire) ?

Tu ne seras invité aux réunions stratégiques que si tu disposes d’informations qui peuvent être utiles à la prise de décision. Point.

Ton chef ou ton encadreur peut ne pas t’inviter, mais si le boss insiste pour avoir des détails, soit ton chef t’appellera au téléphone pour en savoir plus, soit il te demandera de le rejoindre en réunion ! Objectif atteint.

La démarche

Chaque fois que tu trouves une information sur la concurrence, tu dois rédiger un rapport de veille, et l’envoyer à ton chef, en y faisant des recommandations simples et évidentes, de sorte que ton boss sache que tu es quelqu’un qui a des informations.

Bien souvent, ce que tu vas lui apporter ne sera pas vraiment nouveau pour lui, et tes recommandations sont peut-être bonnes à jeter à la poubelle, mais il faut persévérer, parce que le jour viendra où tu lui apporteras une information nouvelle, dont il parlera en réunion (pour se valoriser devant le DG et ses collègues).

Ce jour-là, il se rendra compte qu’un tu es un « bon petit », et tu commenceras à tisser ta toile pour rester dans l’entreprise.

Le type d’informations à rechercher

Tu dois rechercher surtout 2 types d’informations : les mauvaises nouvelles et les innovations.

Pour chaque mauvaise nouvelle, ton rapport doit indiquer comment l’entreprise doit réagir pour en profiter ou s’en protéger.

Pour chaque innovation, tu dois indiquer ce que l’entreprise doit faire pour ne pas se laisser distancer.

Ton but doit être de produire au moins un rapport d’analyse du marché chaque semaine. Et tu dois demander à ton chef de te corriger afin que tu t’améliores.

Tes analyses et recommandations vont entrainer un débat d’idées entre ton boss et toi, et tu auras ainsi la chance de lui montrer ce que tu as dans le ventre. Il ne s’agira plus tout le temps de « fais ceci, fais cela », mais souvent de « ce que tu dis n’est pas mal ».

A côté de ces informations du marché, tu dois rechercher aussi un 2e type d’informations.

Les informations concernant l’entreprise

Tu dois détenir ici 2 informations capitales : où se trouve les choses, et où se trouvent les individus.

Où se trouvent les choses.

Tu dois devenir un expert du rangement. Oui tu as bien lu, tu dois devenir un expert du rangement.

Dans toutes les entreprises, il y a forcément des dossiers dérangés quelque part, que personne ne veut ranger. Demande la permission et prends ton temps pour classer tous les dossiers, par année, par ordre alphabétique, etc.

A la fin de ton boulot de rangement, informe ton boss que tu as effectué le rangement de tel et tel, mais ne lui indique pas où chaque chose se trouve (très important).

L’objectif de cette étape du « rangeur » est que plus personne ne sache où se trouve effectivement chaque chose, et soit obligé de te le demander.

C’est vrai, ils vont en abuser, et te demander d’apporter ceci et cela, mais en même temps, ils deviendront dépendant de toi !!

Tu dois être celui qui sait où est rangé l’encre pour l’imprimante, où se trouvent les balais, où est rangé le papier hygiénique, où se trouve tel ou tel dossier, etc.

Normalement tes collègues doivent pouvoir trouver seuls 70% des choses, et être obligés de te demander pour les 30% restants.

Qu’ils s’agissent de dossiers informatiques, tu dois faire pareil. Créer de nouveaux dossiers sur l’ordinateur, et ranger les dossiers par type, par date, par contenu, par destinataire, par auteur, etc, etc.

Une fois devenu un maitre du rangement, il faut savoir où se trouvent chaque personne.

Où se trouvent les personnes

Ici il s’agit d’être informé sur les allers et venues des collègues, mais aussi de leur lieu d’habitation. Les collègues vont forcément se déplacer pour faire des courses, ou simplement décrocher un coup de fil important. Il faut que tu sois la personne qui ait la réponse à la question « où est XX ? »

Un collègue peut être retissant à dire où il se rend, pas de problème, mais un jour ou l’autre, quelqu’un aura besoin de lui pendant son absence. A son retour tu peux juste lui dire « écoute, pendant ton absence, tel personne a demandé à te voir. Je n’ai pas su que lui répondre, ni s’il fallait la faire patienter… »

Avec une telle approche, tu ne demandes pas directement à la personne de t’informer de ses faits et gestes, mais tu présentes la chose comme quelqu’un qui veut bien aider et qui n’y ait pas arrivé.

Quand le boss le demande, tu dois être capable de dire « tel personne est à tel endroit, tel autre à tel endroit ».

En le faisant, tu deviens la source d’information du boss, et ta valeur s’accroit à ses yeux. D’autre part, tu seras forcément amener à « couvrir » certains collègues (peut-être en retard, que tu diras juste parti faire un transfert de crédit…), et ceux-ci te seront reconnaissants et te renverront l’ascenseur.

Mais il n’est pas suffisant de savoir où sont les collègues aux heures de service. Il faut aussi connaitre leur commune d’habitation.

Comment avoir cette information ? Facile. Au moment où tel collègue rentre, il faut lui demander s’il va dans telle commune. Dans sa réponse, il indiquera généralement sa commune.

Cette information te permettra de « couvrir » un peu plus tes collègues, et te rendra encore plus indispensable au boss (Alex n’est pas encore arrivé, parce qu’il vient de Yopougon et avec cette pluie, c’est sûr qu’il doit être pris dans l’embouteillage).

En plus, tu dois avoir les contacts téléphoniques de tous les collègues, afin d’être celui qu’on contacte pour avoir le numéro d’un tel.

Conclusion partielle

En disposant de beaucoup d’informations, d’une part concernant le marché, et d’autre part concernant les personnes et les choses dans l’entreprise, tu vas devenir la source d’information n°1 de tous les membres de l’entreprise.

Et qu’est ce qui se passera le jour où on aura besoin d’une information et que tu ne seras pas présent ? Tout le monde va te chercher. Si tu ne peux être présent parce que ton contrat a pris fin, souvent ton contrat pourra être reconduit, juste pour la mine d’informations que tu es !

Avoir les informations c’est bien, mais ce n’est pas suffisant. Il faut y ajouter un 2e élément pour devenir incontournable.

2. Venir tôt et partir tard

Pourquoi venir tôt ?

L’objectif en venant tôt et en partant tard est de se démarquer d’une part de tous les stagiaires, et d’autre part des employés embauchés.

Tout le monde sait qu’il n’est pas facile de se déplacer dans les transports en commun, donc la plupart des stagiaires vont se permettre d’arriver en retard une fois en passant.

Toi tu ne dois jamais être en retard. JAMAIS. L’idéal c’est d’être le 1er à arriver au bureau.

Par le simple fait d’arriver tôt, tu inscris dans l’esprit de tes collègues l’image de quelqu’un de sérieux, de concentré, de motivé, de déterminé, etc.

Tu vas forcément essuyer les moqueries et les railleries, mais reste serein, et arrive toujours très tôt. Si tu restes constant et persévérant, le boss peut décider de te confier l’une des clés, afin de t’éviter d’avoir à attendre dehors !

Lorsque cela arrivera, tu sauras que la porte du maintien dans l’entreprise est en train de s’ouvrir. Parce qu’on ne confie jamais une clé à un partant ou à quelqu’un en qui on n’a pas une grande confiance.

Venir tôt te permettra aussi d’être le mieux informé sur les mouvements de tes collègues, et donc renforcera les acquis dont nous avons précédemment parlé.

Enfin venir tôt te permettra d’être cité en exemple, et développera l’attachement du boss à ta personne.

Pourquoi rentrer tard ?

La pensée commune dit que « cette entreprise ce n’est pas pour mon papa », en d’autres termes, « je fais juste ce que j’ai à faire, et je rentre chez moi. »

Cette pensée commune est à bannir à jamais, si tu veux transformer ton stage en emploi bien rémunéré.

3. Faire comme si c’est l’entreprise de votre papa

Pendant qu’à 17h, tous les autres stagiaires seront pressés de rentrer chez eux, il faut que toi tu passes du temps au bureau, longtemps après le départ des autres.

Que faire pendant tout ce temps ? Lire les journaux, visiter des sites internet, chercher des informations afin de terminer la rédaction du rapport d’alerte hebdomadaire.

Quels avantages à rester tard?

Si tout le monde sait que tu es l’un des seuls (ou le seul) à rester tard, tous vont prendre l’habitude de te confier d’une part, quelques taches à finir urgemment, ou des dossiers confidentiels à remettre obligatoirement ce soir, etc. Tu gagnes automatiquement en crédibilité.

Autre avantage, les collègues pourront t’appeler très tard pour te demander de vérifier quelque chose sur leur ordinateur, ou dans un tiroir (en t’indiquant la cachette secrète de la clé), etc.

Le jour où tu ne seras pas présent, et qu’ils auront besoin d’un service tard la nuit, ils se souviendront de toi, et s’il est possible de te faire revenir, feront tout leur possible pour t’avoir à nouveau dans leur équipe.

Dernier avantage que j’aimerai souligner, les DG aiment et respectent ceux qui travaillent tard comme eux ! Si tu veux te faire remarquer positivement par les dirigeants de ton entreprise, essaie de descendre du bureau aussi tard qu’eux, et à prendre leur sac pour les accompagner à leur voiture.

Bien souvent ils vont te proposer de t’avancer, ou de te payer le taxi. Tu auras franchi un pas significatif vers l’obtention d’une rémunération.

Il ne suffit pas juste de venir tôt et partir tard, il faut que le travail que tu fournis soit au-delà de ce qui était attendu de toi.

4- Les  objectifs ne sont pas faits pour être atteints mais dépassés

L’un des plus grands secrets pour devenir indispensable est de faire toujours plus que ce qui est demandé.

Faire plus

C’est fatigant, je le sais. Ce n’est pas facile, je le sais, mais c’est le prix à payer pour devenir indispensable.

PUBLICITE


On te demande un rapport de 8 pages maxi ? Tu fais un rapport de 8 pages, et à coté, un petit résumé d’une page avec les principaux résultats ! Et tu fais une présentation Powerpoint qui explique les principaux points !

On te demande un tableau de synthèse Excel ? Tu fais le tableau demandé, auquel tu ajoutes des graphiques. Tu l’accompagnes d’un petit fichier Word qui analyse les données et fais des recommandations !

On te demande une analyse sur les 3 derniers mois ? Tu fais l’analyse sur les 3 derniers mois, puis tu compares ces 3 mois à ceux de l’année dernière, afin de voir s’il y a une évolution, ou s’il s’agit d’un phénomène saisonnier. Et puis tu peux faire l’analyse sur les 6 derniers mois, 12 derniers mois, etc.

On te demande de ranger des dossiers ? Tu les ranges dans des classeurs, tu numérotes les classeurs par années, et tu fais un fichier Word qui indique les dates de production des dossiers et l’auteur, etc.

On te demande de faire patienter des clients ? Tu les accueilles, tu les installes, tu leur offres du café, et leur distribue des prospectus parlant des derniers produits en promo, tout en répondant à leurs questions !

Ça c’est pour ce qui concerne ce que l’on t’a demandé. Mais il ne faut pas te limiter à cela.

5- Prendre ses responsabilités

Tu dois aussi Faire ce qu’on ne t’a pas demandé.

Dans toute entreprise il y a des choses que tout le monde sait que l’on doit faire, mais que personne ne veut faire, parce que soit c’est fatigant, soit c’est ennuyeux à mourir. Eh bien, c’est ton opportunité.

Y’a-t-il des journaux mal rangés quelque part, des dossiers entassés quelque part, des ordinateurs usagers quelque part ? Oui, il y en a presque partout.

Ta mission sera de les dépoussiérer (même si tu vas t’enrhumer), de les classer, de les nommer, et de les ranger. Et de produire un petit rapport d’analyse.

Grâce à toi, l’entreprise disposera de plus d’espace et d’une nouvelle source d’information. Cela va te rendre encore plus indispensable.

Toute entreprise cherche de nouveaux clients, en négligeant les anciens.

Y’a-t-il une base de données des anciens clients ? NON ? Alors tu peux la constituer.

Y’a-t-il une base de données des clients potentiels ? Généralement NON. Tu peux donc constituer cette base de données des clients potentiels.

L’entreprise a-t-elle un site internet ? Si oui, est-il à jour ? Généralement NON, donc tu peux mettre à jour le site internet. Si l’entreprise ne dispose pas d’un site internet, tu peux en créer un (en commençant par un blog gratuit), puis créer une page Facebook, puis faire la publicité sur les sites d’annonces gratuits, puis faire quelques affiches basiques que tu vas coller, etc !

Il y a tant à faire dans toutes les entreprises, que je ne comprends pas comment les stagiaires arrivent à s’ennuyer, au point où on les libère après leur période de stage !!

Si tu prends à coeur cette entreprise, comme si c’était la tienne, comme si ton avenir en dépend, et que tu n’as aucune autre option ailleurs, tu vas naturellement devenir une force de proposition.

6. Devenir une force de proposition

Tu peux devenir une force de proposition en sachant faire 4 choses :

6.a- Amplifier l’idée du boss

Tant que tu vas te contenter de dire OUI à toutes les idées de ton boss, tu ne deviendras jamais indispensable. Je ne te dis pas d’être en désaccord avec lui, mais tu dois réfléchir à comment rendre ses idées encore plus efficaces !

Ton boss peut dire « pour atteindre les jeunes, nous allons faire des affiches que nous allons coller dans toutes les universités et grandes écoles ! ».

Et là, tu réponds « boss c’est une excellente idée, et je pense qu’on peut aussi exploiter les salles de jeux vidéo, les cybercafés, et les terrains de foot où ces jeunes-là passent beaucoup de temps ».

Tu ne le contredis pas, tu aides son idée à être encore plus géniale, et il va t’aimer pour cela.

6.b- Proposer des solutions à ce qui ne va pas

Dès que tu arrives nouvellement dans toute entreprise, tu vas constater des anomalies (que les autres ne voient plus parce qu’ils s’y sont habitués).

Ton travail est juste de faire un petit document Word dans lequel tu proposes ce qui devrait être fait, sans accuser qui que ce soit (très important de ne pas froisser la susceptibilité des gens) !

Dès que tu lis quelque chose de sympa, fait par un concurrent ou une entreprise dans un autre secteur d’activité que l’on peut adapter à ton entreprise, fais en la proposition à ton boss. Bien souvent le manque de moyens vous empêchera de les mettre en action, mais et alors ? L’essentiel pour toi est de proposer toute amélioration que tu juges utile.

6.c- Aider l’entreprise à gagner plus d’argent

Peu importe le domaine dans lequel tu fais ton stage, tu dois être constamment en train de réfléchir à cette question : « comment faire pour que l’entreprise gagne plus d’argent ?? ».

Ta réflexion peut porter sur ces questions :
– Comment augmenter le nombre de clients actuels ?
– Comment fidéliser les clients actuels ?
– Comment augmenter le volume des ventes ?
– Comment augmenter la fréquence d’achats des clients ?

En trouvant des réponses à ces 4 questions, tu aideras l’entreprise à gagner plus d’argent !

6.d- Aider l’entreprise à faire des économies

Bien souvent les employés embauchés s’en foutent que l’entreprise fasse des économies ou non ! Tu dois penser différemment.

Tu dois regarder attentivement tout ce que l’entreprise fait, et chaque fois que tu remarques que quelque chose peut être fait différemment pour permettre à l’entreprise de faire des économies, propose le !

Si par exemple l’entreprise utilise de l’encre non rechargeable, tu peux proposer d’utiliser des cartouches rechargeables, qui permettront une économie importante sur les consommables informatiques (notamment l’encre).

Il faut qu’en te regardant, tout le monde sente que tu veux que cette entreprise dure, en évitant tout gaspillage inutile. Veille à éteindre les lumières et la climatisation dans les salles vides, à éteindre les ordinateurs le soir à la descente, etc.

Autant de petites mesures qui permettront de réduire les charges, mais surtout qui indiqueront à ton boss tes bonnes dispositions ! Pour finir, pour que ton stage se transforme en emploi, il faut mettre la pression à ton patron.

7- Mettre la pression à ton patron

Tu dois être constamment en train de talonner ton patron. Si par exemple, il te dit au passage qu’il doit te confier un dossier, tu dois le traquer à tout moment jusqu’à ce qu’il te confie effectivement le dossier.

– Boss, j’attends le dossier que tu devais me donner…

– Boss, tu as bien mangé à midi ? Et le dossier là ??

– Boss, tu veux un café? Et le dossier là ???

L’idée est de le traquer jusqu’à ce qu’il te donne ce qu’il a promis.

Ensuite, chaque fois que tu lui transmets un document qu’il t’a demandé, tu dois le talonner pour t’assurer qu’il l’a lu, et te dire ce qu’il faut faire ensuite.

– Boss tu as lu le doc ??

– Boss, quelles sont les next steps ??

– Boss, sur le projet là, on attend ta validation pour le transmettre à la DF, tu peux valider maintenant ?

– Boss, on est en retard sur le planning, tu peux voir le doc ??

Il faut qu’on sente ton envie de faire avancer les choses.

Autre chose, tu peux échanger avec d’autres responsables, d’autres chefs de services, pour savoir ce qu’il font, et leur proposer des idées, rédiger des rapports de veille pour eux…

Le but est qu’eux aussi pensent du bien de toi. Il faut que ton patron ne soit pas le seul à défendre ton dossier au moment de prendre la décision de te garder ou pas. Tous les chefs doivent être unanimes sur le fait que tu es un bon pion qu’on doit garder.

Autre aspect, coté vestimentaire, tu dois te saper au moins autant que ton boss. Tu dois devenir un conseiller vestimentaire pour lui, ou à la limite lui montrer que coté sape, tu gères.

Quand tu seras embauché, tu pourras venir en jean, mais pendant la période de stage, tu dois mettre la pression à ton boss en terme de tenue vestimentaire.

Croyez moi, on a rarement chassé un stagiaire qui faisait très bien son boulot, et qui en plus savait très bien s’habiller.

Conclusion

Voici présentées brièvement les 7 étapes pour faire de n’importe quel stage un emploi.

Si tu deviens la source d’information n°1 pour ton patron, si tu viens tous les jours très tôt et repars très tard, si tu fais comme si c’était l’entreprise de ton papa, si tu fais toujours plus que ce qui t’es demandé,  si tu prends tes responsabilité et deviens une force de proposition, et continue de mettre la pression à ton patron, je te garantis que ton stage deviendra un emploi.

Lorsque j’ai démarré ma carrière comme bénévole, j’ai fait chacune de ces 7 choses, et j’ai fini en tant que responsable commercial et Marketing.

Lorsque j’ai intégré Moov CI, j’ai fait ces 7 choses et j’ai été nominé à 3 reprises comme meilleur employé de Moov.

Puis chez Comium, j’ai fait ces 7 choses, et je suis passé de Senior Specialist Produits et services à Chef de Service Offres et Promotion, puis à Consumer Segment Manager, avec 3 assistants et des stagiaires.

Ces 7 choses ont garanti, et continuent de garantir le succès dans ma carrière professionnelle. Fais de même et tu en retiras des conséquences exceptionnelles !

Vincent KADIO

www.facebook.com/vincentkadio

www.facebook.com/planmarketingmix

www.twitter.com/vincentkadio

 

Bonus : Comment transformer un stage non rémunéré en stage rémunéré

Dans cette section, je vais vous expliquer comment je suis passé de bénévole payé 0F, à recevoir un salaire de 25.000F, puis 50.000F, puis 100.000F, puis 150.000 FCFA.

Voici mon secret pour me faire payer. C’est une procédure en 2 étapes :

1- Pousser l’entreprise à te donner de l’argent pour faire des choses utiles à l’entreprise
2- utiliser ton salaire pour faire des choses utiles à l’entreprise

Lorsque je n’étais qu’un bénévole, j’étais une véritable force de proposition. Tous les 2 jours je faisais un rapport au DG pour lui indiquer tout ce qu’on pourrait faire pour augmenter le nombre de clients.

Bien souvent ces rapports restaient sans suite, mais loin de me décourager, je persévérais. J’étais convaincu que si on passait à la radio, on aurait plus de clients. Le DG était hésitant, je suis donc aller à la radio prendre les tarifs des passages. Il y avait une formule à 10.000 F.

J’ai donc tenté de le convaincre que 10.000F ce n’était pas grand-chose, et que même si on n’obtenait aucun client, on aurait au moins de la notoriété. Finalement il a cédé, et on a fait ces passages radio.

Lorsqu’assis dans son véhicule, il a entendu le nom de son entreprise à la radio, il a été envahi d’un sentiment de joie et de fierté. Et comme je l’avais pressenti, la campagne a été suivie et les gens se sont mis à appeler. Le téléphone n’arrêtait pas de sonner. Le DG était heureux, et moi aussi.

La 1ère étape était donc remplie : pousser l’entreprise à me donner de l’argent pour faire des choses utiles. Il fallait donc attaquer la 2e étape.

Bien que n’étant pas payé, j’ai utilisé une partie de mes économies pour prolonger la campagne à la radio d’une semaine supplémentaire, sans aviser le DG.

Celui-ci était surpris que la campagne continue, alors qu’il n’avait pas déboursé d’argent. Lorsqu’il m’en a fait cas, je lui ai dit que suite aux bons résultats, j’avais utilisé mon propre argent pour demander la prolongation.

Il était surpris, et a décidé les jours qui suivent que je recevrais une prime de transport de 25.000F. Cool.

A la fin de ce mois-là, on avait reçu plus de clients que tous les mois précédents. Dès que j’ai reçu ma paye, j’ai fait confectionné avec cet argent des affiches, bien belles, que j’ai présenté au DG, avec le nom des personnes chargées de les coller, le routing que j’avais prévu, les endroits stratégiques et points chauds, etc.

Naturellement il a demandé combien tout cela allait couter. Je lui ai dit 50.000F, mais que j’avais déjà réglé une avance de 25.000F.

« Avec quel fond ? »
« J’ai payé avec mon salaire, puisque j’ai été payé hier »

Ce jour-là même, il a décidé que mon salaire ne serait plus de 25.000F, mais plutôt de 50.000 F. Pourquoi ?

Parce qu’il s’était rendu compte que l’argent qu’il me donnait était utilisé pour le bien de son entreprise (et pas pour mes besoins).

Plus je recevais d’argent, et plus j’en injectais en retour dans son entreprise.

Conclusion

Cette démarche a produit des résultats pour moi. Je ne peux te garantir qu’en agissant ainsi, toi aussi tu seras payé, ni que tu recevras des augmentations successives.

Mais ce que je sais, c’est qu’en agissant ainsi tu te démarqueras de 99,9% des stagiaires, et que bien souvent tes stages se transformeront en emploi.

Bon courage, car nul ne sait quel bonheur l’attend demain.

Vincent KADIO

www.facebook.com/vincentkadio

www.facebook.com/planmarketingmix

www.twitter.com/vincentkadio

 

NB: si tu as trouvé cet article utile, clique sur j’aime, partage le sur facebook, envoie le à tous ceux que ça peut aider. Merci d’avance. Et dis moi en commentaire ce que tu en penses.

Condamné à réussir

10 comments

  1. Bel article… ça résume tout..

  2. trop cool

  3. Très enrichissant merci pour ces techniques

    • I simply want to say I’m all new to weblog and honestly enjoyed you’re web page. Most likely I’m planning to bookmark your site . You definitely have awesome articles and reviews. Cheers for sharing with us your web site.

  4. Très bel article, et très instructif.

  5.  » TRÈS BEL ARTICLE » Merci

  6. ALLOU Ange Désirée

    Bonjour VK, merci pour ces astuces. Au sujet de la clé 2 qui consiste à venir tôt et rentrer tard.Je ne suis pas tout à fait d’accord. Venir tôt, ok, mais rentrer tard et ce tous les jours!!!!. D’abord tout dépend du manager qu’on a. Certains trouvent que rentrer tard est le résultat d’une mauvaise organisation, cela signifie que l’on travaille mal. Aussi peut il avoir des périodes assez chaudes qui obligent à rentrer tard. Mais de là à faire de cela son quotidien, je ne suis pas ok avec.

    • Bonjour Désiré. Tu as le droit de ne pas etre OK. Si en rentrant tôt tous les jours, comme tous les autres stagiaires, ça te permet d’obtenir le poste, alors vas-y, tu as tout mon soutien

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

WpCoderX