[Fighting Spirit] Les Brown

PUBLICITE

you-have-greatness

J’aime bien l’histoire d’un de mes mentors, LES BROWN. Il rêvait de devenir DJ dans une chaine de radio à Miami. Il hésitait jusqu’à ce que quelqu’un l’oblige à tenter sa chance.

Lorsqu’il est arrivé, voici un peu ce qui s’est passé (je précise qu’il est noir et que c’était dans les années 60)

– Qu’est ce que tu veux ? (patron blanc)
– Je veux être DJ
– tu as déjà fait ça ?
– non, mais …
– Ya pas de mais. On n’embauche pas d’amateur ici, dégage !!

Il est revenu le lendemain matin, souriant, comme si c’était la première fois

– Qu’est ce que tu veux encore ?
– Je veux être DJ
– Mais je t’ai dit hier qu’on embauche pas, dégage et ne revient plus.

Le surlendemain, il était encore là, toujours souriant

– Bonjour Monsieur
– Y’a quoi encore aujourd’hui ?
– Je veux être DJ
– Mais est ce que je t’ai pas dit au cours des deux derniers jours qu’on embauche pas ?
– Si mais je me suis dis que peut être que quelqu’un était malade, ou avait démissionné.
– Personne n’est malade ou n’a démissionné, dégage avant que je m’énerve.

Le jour suivant, il était encore là, avec son sourire

– Mais qu’est ce qu’il y a encore ?
– Je me suis dit que peut être que quelqu’un avait été limogé
– Personne n’a été limogé, dégage et que je te vois plus roder ici.

Le jour suivant, il était encore là, toujours souriant

– quoi encore !!!?
– je me suis dit que peut être qu’un des DJ a pu mourir dans un accident …

Le patron l’a regardé avec colère et lui a dit (en lui indiquant la cuisine)
– va me préparer un café avant que je te tue de mes mains…
– A VOS ORRRRRRRRDRES PATRON… (en souriant)

PUBLICITE


Et c’est depuis ce jour qu’il a commencé à travailler dans la station de radio.

Au départ on ne lui permettait pas d’entrer dans la salle des DJ, mais il se contentait de regarder comment les DJ mixaient à travers la vitre.

Puis un matin le patron est arrivé, et a trouvé sa Cadillac blanche lavée, nettoyée et brillante comme si elle était neuve.

– qui a fait ça ?
– c’est moi patron…

Dès lors, il avait le droit de chauffer le moteur de la Cadillac. Il avait même le privilège d’aller chercher les stars à l’aéroport. Il roulait comme un vrai chauffeur, avec classe, même s’il n’avait pas encore de permis

Puis un soir un DJ – BOB, était sur les platines. Il buvait, et titubait, ne trouvant pas ses mots. Lui était à coté, disant dans son coeur:

– bois, BOB, bois… et s’il t’en faut encore, j’irai l’acheter pour toi …

Puis à un moment le patron a appelé sur le fixe de la radio
– Allo ?
– Oui patron
– Je crois que Bob ne pourra pas finir son émission
– c’est vrai patron
– il y a qui d’autres à la radio ?
– il n’y a que moi
– essaie de joindre un autre DJ

Il a attendu 10 mn, sans appeler personne, puis il a rappelé le patron
– allo ?
– patron, je n’ai pu joindre personne
– Merde… mais est ce que tu sais manipuler les platines ?
– oui chef
– est ce que tu pourras terminer le show à la place de bob
– Ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii
– alors vas-y

Ce soir là sur les platines, il a laissé exploser tout le talent qui était en lui. Le lendemain le téléphone n’a pas arrêté de crépiter, les auditeurs le réclamaient au micro !!

Bref, aujourd’hui c’est un conférencier motivateur international !!
Qui a dit que tu étais fini ??? C’est maintenant que ça commence !

Tout dépend de comment tu te vois!

Condamné à réussir

2 comments

  1. Très belle leçon, cette histoire.
    Tout repose en l’objectif qu’on se fixe et à notre persévérance à vouloir atteindre ce but.
    FOCUS

  2. If you wish for to improve your experience only eep visiting this web site aand be updated with the newest
    gossijp posted here.

    Visit my page seo Hitchin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

WpCoderX