Delco 2 – Nous sommes tous des vendeurs

PUBLICITE

Bonjour, cet article est extrait de mon dernier ouvrage « Delco 2 – Rentabiliser votre entreprise ».

Si vous ne l’avez pas encore lu, je vous recommande de lire la 1ère partie de cet article en cliquant ici ou sur le lien ci-dessous

Partie 1: Rentabiliser votre business.

Voici la suite:

Chap. II/ Nous sommes tous des vendeurs

Peu importe votre activité actuelle, que vous soyez technicien de laboratoire, comptable, informaticien, designer web… peu importe la nature de votre business, vous êtes dans la VENTE.

Tous, nous sommes des vendeurs. Du PDG au balayeur, nous sommes TOUS des vendeurs !

QUI PAYE LES SALAIRES EN FIN DE MOIS ?

J’aime souvent poser la question « qui paye les salaires ». Les réponses varient mais sont essentiellement :

–          Le comptable

–          Le DG

–          Les actionnaires…

Faux ! Ceux qui payent votre salaire, ce sont LES CLIENTS

Sans clients, pas de vente, pas de recettes donc pas de salaires.

Notre travail à tous, est de faire que le « ROI » client décide de nous donner son argent !

De ce fait, le balayeur « vend » la propreté du local au client, qui, satisfait, décide de payer.

Le caissier « vend » la rapidité et l’efficacité de traitement de la commande du client.

Le technicien de laboratoire « vend » la fiabilité de ses dosages et de ses résultats.

Le web designer « vend » la beauté, la conformité, la praticité de son site web au client.

Le DG « vend » la crédibilité et la pérennité du business au client.

Tous, nous sommes des vendeurs. C’est pourquoi dans les entreprises qui prospèrent, tout le monde est formé à la vente.

Succès accéléré

Imaginez 2 entreprises, laquelle à votre avis grandira vite ?

PUBLICITE


1ère entreprise

–          La tâche de chercher des clients est réservée uniquement aux commerciaux.

–          Au travail, lorsqu’un client veut une information, il est conduit directement aux commerciaux, parce que c’est leur boulot.

–          En dehors du travail, les autres employés ne parlent jamais des produits de l’entreprise.

2e entreprise

–          Tout le monde parle des produits de la société.

–          Si le balayeur voit quelqu’un qui semble chercher quelque chose, il s’approche de lui et l’invite à visiter le magasin.

–          A la maison, au marché ou dans les transports en commun, tout le monde est attentif, et est prêt à vanter les mérites de sa société.

–          Que ce soit un jour ouvrable ou pas, chacun cherche à « vendre » les produits.

Supposons que ces 2 entreprises vendent le même produit au même prix. Laquelle aura du succès selon vous ?

Évidemment, la 2e.

« Pour qu’on soit tous des vendeurs, il faut qu’on en profite tous »

Si les « commissions » ne sont versées qu’aux seuls commerciaux, vous aurez du mal à transformer tous vos employés en vendeurs.

Les entreprises qui excellent, qui sont leaders, ont toutes un point commun : un bonus annuel ou semestriel.

Vous devez mettre en place un système de bonus, reversé à TOUT LE MONDE, si l’objectif est atteint.

Par exemple, « un bonus de 50.000 F à chaque employé si l’entreprise réalise 3 millions de chiffre d’affaires chaque mois pendant le trimestre ».

Qu’est-ce que vous préférez : 2 commerciaux chargés de réaliser 10 millions de chiffre d’affaires, ou 10 employés motivés par la perspective d’un bonus de 50.000 F si les 10 millions de CA sont atteints ?

Mettez un bonus en jeu, et vous serez surpris des talents de vendeurs de vos employés.

Mais pour vendre, il faut savoir ce que les clients achètent.

——

Si vous avez aimé cet article, merci de cliquer sur « J’aime » et de le partager à vos amis. N’oubliez pas de vous enregistrer à la newsletter pour recevoir d’autres articles directement par mail.

Condamné à réussir

One comment

  1. Trop cool l »enchainement! ça coule comme de l’eau de roche Great Man :)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

WpCoderX